top of page

| Bouffée de Yoga | Première dégustation


Un peu de contexte: Il y a quelques années, j'ai crée des newsletters, payantes, pour pratiquer depuis chez soi. J'ai assez envie d'en partager le contenu, alors c'est parti! Je vais créer des posts de blog toutes les semaines (ou quand je peux, soyons réalistes), et mettre les vidéos sur youtube! Elles datent de 2019, ne représentent peut être pas complètement ce que j'écrirais maintenant, mais je les avais préparées avec beaucoup d'amour alors je ne vais pas les ré-éditer.

Au cas où, les détails sont ici.


C'est tout gratuit, et c'est cadeau, mais si vous désirez faire une donation, contactez moi: claire@clairelalande.com (vous pouvez aussi em contacter avec vos retours!!!)


Des bisous



|   Bouffée de Yoga  |Première dégustation


Voici une première bouffée estivale pour prendre une grande gorgée d'air frais!


J'aimerais maintenant commencer notre petite histoire par une courte vidéo pour discuter de l'adaptation des pratiques pour chacun.



Pour commencer


J'avoue que mon fantasme absolu en tant qu'enseignante est d'avoir des élèves indépendant.e.s qui peuvent s'écouter et adapter leur pratique. Pourquoi? Parce que c'est le premier pas vers une pratique du yoga personnalisée, indépendante et en toute conscience.





Dans un contexte de pratique à la maison, c'est encore plus important!


Toujours pour vous permettre de pratiquer de façon indépendante, voici la transcription de ces vinyasas!



Vinyasas_variations
.pdf
Download PDF • 25KB


C'est parti!


De quoi parlons nous aujourd'hui? De ne rien savoir!! En tant qu'enseignante, plus je transmets, plus je réalise que je ne sais rien. Depuis que je partage le yoga, j'ai perdu énormément de certitudes sur l'alignement, les effets des postures, ce qu'on peut ou ne peut pas faire, etc... 


Est ce que ça me dérange? Pas. Du. Tout.


Déjà, dans ma pratique personnelle, moins j'en sais, mieux je me porte. Quand j'arrive sur mon tapis sans me projeter, sans m'attendre à rien et sans idées préconçues sur ce que je vais faire, alors je créé la place pour me surprendre. Je ne suis pas frustrée quand ma pratique est courte ou difficile, je suis juste ouverte à ce qui va se passer. 


Comme j'aime beaucoup enseigner inversions et équilibres, je vois très régulièrement l'effet des certitudes sur la pratique de mes élèves. Combien de fois ai-je observé des têtes qui oscillent en faisant "non non, ce n'est pas pour moi" en présentant une posture? Et combien de fois ai-je vu de grands sourires satisfaits et étonnés après avoir "réussi" la posture-qui-n'est-pas-pour-moi-ça-non-jamais? 


Les certitudes nous ferment des portes, nous coupent des possibilités.


Observez ce que les certitudes créent dans une conversation: 


chacun arrive avec ses idées qu'il/elle essaye de marteler dans la tête de l'interlocuteur. Plus personne n'écoute et rien ne change.


Personnellement, j'aime aborder une discussion de deux façons:


- En partant du principe que je ne sais rien: dans ce cas là, j'écoute, j'apprends, avec mes oreilles grandes ouvertes.

- Avec une idée en tête, en la soumettant aux retours de mes ami.e.s. J'aime proposer une pensée et recevoir les commentaires des autres. Dans ce cas là, ma théorie est malmenée, sculptée, changée. Elle en ressort plus fine, plus profonde, plus riche, plus intéressante.


Le fait de ne pas avoir d'opinion tranchée est parfois perçu comme un manque de confiance en soi. Au contraire, ça peut être un signe de grande force d'esprit et de caractère. Sommes nous capables de nous remettre en question? Sommes nous capable de n'être qu'ouverture? 


J'aime cette phrase: "Morality binds and blinds. It binds us into ideological teams that fight each other as though the fate of the world depended on our side winning each battle" (the righteous mind, Jonathan Haidt) et je trouve qu'elle s'applique bien aux certitudes aussi.


Les certitudes nous mettent des œillères et nous attachent.


"S'il y a une clef du succès, elle se cache dans la capacité de prendre le point de vue de la personne en face de nous aussi bien que le notre." (the righteous mind, Jonathan Haidt)


Cette capacité nous enseigne l'empathie et nous aide à lâcher prise sur nos certitudes. 



Interlude musical





Questions et exercices


Nos piliers:


De quoi suis-je absolument certain.e? quels sont les piliers sur lesquels je peux m'appuyer? Cette liste n'est absolument pas permanente et change au cours de notre vie.


Voici la mienne, aujourd'hui:


Je suis certaine de l'amour que je ressens

Je suis certaine du chemin exploratoire que j'ai décidé de prendre

Je suis certaines de quelques convictions que je défends

Je suis certaine que je vais mourir

Je suis certaine que beaucoup de choses me dépassent

Je suis certaine que tout est impermanent, même cette liste

Je suis certaine que le monde est beau



Fais la liste de tes piliers!


Identifier nos certitudes parasites



Est ce que vous vous dites parfois "moi je suis timide" "je ne suis pas souple" "je suis maladroit.e" "je fais mal la cuisine".



Les choses qu'on se répètent se gravent dans notre cerveau et deviennent notre réalité.



Fais la liste de tes croyances parasites, puis brûle-la soit en vrai (je recommande), soit dans ta tête!


Trouver du confort dans l'incertitude


L'incertitude peut être inconfortable. Drapé.e.s dans nos croyances, le monde est plus simple, la réalité est pleine de règles et de logique. Mais aucun modèle de pensée ne peut faire justice à la réalité, nous passons alors notre temps à plier la réalité pour qu'elle s'adapte à nos modèles. 


La remise en question constante, l'ouverture au monde est un grand pas dans le vide. 


Tias Little nous encourage d'ailleurs à voir le mystère plutôt que les réponses.


En pratique, quand je suis submergée par l'incertitude et l'inconnu, je RESPIRE. Beaucoup, longtemps... Après, je suis capable de profiter des mystères plutôt que de chercher des réponses.


Pratique!

Et voici notre première pratique!! Filmée avec amour en Corse. J'ai choisi de nous faire faire la posture de l'oiseau du paradis, car, malgré son apparence intimidante, elle est plus facile qu'elle en a l'air! En gardant l'esprit ouvert et un regard curieux, elle vous fera sautiller gaiement!






En voici la transcription pour que vous puissiez faire cette pratique chez vous, prendre des notes, la refaire, l'adapter, la modifier, ou même si vous voulez ne plus entendre ma douce voix :))



bouffee_pratique
.pdf
Download PDF • 56KB




Comments


bottom of page