Anahata chakra

February 2, 2018

*** English below ***

 

 

Anahata est le 4ième chakra, au centre du système des chakras et au centre de notre corps.

 

A partir des fondations solides des chakras du dessous, de nos bases solides, de nos désirs profonds, de notre volonté et pouvoir intérieur, nous sommes prêt.e.s à grandir et évoluer vers un niveau de conscience plus élevé.

Nous nous sommes assuré.e.s que nos besoins étaient satisfaits et à présent, serein.e.s et paisibles, en harmonie, nous pouvons exprimer empathie et amour.

 

Le coeur est un organe central de notre corps et le mot "coeur" signifie aussi le centre dans le language. C'est le centre de l'amour, le coeur de l'unité.

Anahata ne représente pas seulement l'amour dirigé vers une personne, mais surtout l'amour en tant que façon d'être.

 

L'amour est une pierre angulaire de nos vies, c'est la force unificatrice qui nous apporte changement et liberté.

 

 

 

 

 

 

Le symbole d'Anahata chakra est un lotus vert avec 12 pétales. On voit aussi sur le Yantra l'étoile de David, cette étoile à 6 branches composée de deux triangles entremêlés. Ces deux triangles qui pointent en haut et en bas représentent les courants de manifestation et de libération qui parcourent les chakras (cf Svadhistana Chakra et Sri Yantra), alors que les 6 branches symbolisent les 6 chakras.

Les deux triangles mêlés évoquent aussi l'union des opposés dans le chakra du coeur.

 

Les triangles enlacés dans le coeur indiquent la capacité du coeur à synthétiser les courants bioénergétiques du corps. Tias Little

 

L'élément associé à Anahata est l'Air, qui peut se diffuser librement et symbolise la liberté, l'ouverture et la légèreté. Cet espace et cette liberté sont à l'image de l'amour que l'on désire atteindre: un amour inclusif tourné vers l'univers tout entier.

C'est ce qui nous permet de réaliser que nous sommes tous connecté.e.s, c'est l'amour en tant que sens profond de connection et de tout ce qui nous unit.

 

Anatomiquement, on aime aussi inclure les bras et les mains dans le chakra du coeur car, en médecine traditionnelle chinoise, le méridien du coeur passe par les bras, les mains et la cage thoracique.

 

Se tourner vers le monde

 

Alors qu'avec les chakras inférieurs nous apprenions à écouter nos instincts et émotions puis à agir à partir d'eux, maintenant nous cessons de regarder vers notre propre nombril pour tourner le regard vers le monde dans son intégralité.

 

La peur du rejet.

 

L'amour est illimité, on le donne et reçoit librement, sans restrictions. C'est une ressource inépuisable

Donc on veut en donner, de l'amour et, pour cela, on veut abandonner notre peur de l'abandon et du rejet.

la peur de l'abandon est une des peur humaines les plus profondes et le fait de le savoir est déjà une étape importante pour apprendre à accepter cette peur et pouvoir un jour l'abandonner.

On est parfois tenté.e.s d'éviter l'amour plutôt que de prendre des risques. C'est bien compréhensible, mais on perd énormément à ne jamais s'ouvrir. Il faut du courage pour avancer avec un coeur grand ouvert mais c'est le type de courage qui apporte énormément et nous permet d'être complètement vivant.e. Comment être vivant.e sans profiter de chaque émotion sans restrictions? Comment vivre en évitant certaines expériences?

 

Relations

 

Dans nos relations, on recherche l'équilibre. On donne et on reçoit, librement et sans se restreindre. Plus le flux est libre et sans entraves, plus les choses sont simples. Si on a l'impression de ne pas recevoir suffisamment, il est vraiment important de se demander si on est entouré.e des bonnes personnes.

 

Aussi, il faut savoir accepter le changement dans les relations, comme un flux organique. Pour atteindre la paix et l'ouverture complète, on apprend petit à petit à regarder les relations qui se terminent sans s'accrocher. Certaines relations naissent, d'autres d'éteignent alors que d'autres encore fleurissent et se transforment.

 

L'état d'amour est une état naturel entre deux être équilibrés. Anodea Judith

 

L'amour pour soi même

 

L'amour qu'on éprouve pour nous même est notre première opportunité de pratiquer l'amour inconditionnel. J'aime énormément l'idée de partir à la recherche des petites parties de nous qu'on a cachées. On rassemble tous les petits morceaux de nous, ceux dont on n'est pas fières, ceux qu'on aimerait garder enfouis, on les ramène à la surface, on les regarde avec les yeux grands ouverts et on apprend à les aimer.

Nous sommes délicieusement aimables comme nous sommes, entièr.e.s. Il n'y a aucune partie de nous qui, si on l'enlevait, ferait de nous un être plus digne de recevoir de l'amour.

 

Ensuite, idéalement, on aimerait appliquer ce même amour inconditionnel au reste du monde. Facile, quoi! Oui, je sais.

 

Voici une petite pratique pour s'exercer:

 

Pratique

 

Quand on rencontre une personne avec qui le courant ne passe pas très bien, voici deux exercices à tenter:

  • Chercher nos points communs

  • Trouver les traits/habitudes qui nous agacent le plus, et regarder si on peut trouver ces mêmes défauts en soi.

La cage thoracique

 

Anatomiquement, on s'est déplacé du ventre à la poitrine, en passant donc par le diaphragme.

 

Le diaphragme est un grand muscle en forme de méduse (ou de parachute) qui est le muscle principal de la respiration. Quand il se contracte, les poumons et le coeur se déplacent et se déforment vers le bas, le volume de la cage thoracique augmente et la pression dans les poumons diminue jusqu'à ce qu'elle soit plus faible que la pression atmosphérique. A ce moment là, l'air rentre dans les poumons, c'est une inspiration.

 

 

Les poumons et le coeur sont situés juste au dessus du diaphragme et chaque mouvement de ce dernier les fait bouger. J'avoue que j'aime beaucoup l'idée que respirer profondément fait bouger et stimule notre coeur.

 

 

Respiration et pranayama

 

Lorsque nous pratiquons, notre esprit suit notre respiration. Quand on inspire, l'air entre dans notre monde intérieur. Quand on expire l'air sort dans le monde extérieur. Le monde intérieur n'a pas de limites, le monde extérieur est aussi illimité. On dit "monde intérieur" ou "monde extérieur" mais il n'y a en réalité qu'un seul monde.

Shunryu Suzuki, Zen Mind, Beginner's Mind

 

La respiration est le lien entre le corps et l'esprit. C'est la clef de notre pratique du yoga et c'est aussi un élément indispensable de notre vie. C'est le témoin de notre état et c'est un outil pour le modifier.

 

L'être humain est le seul mammifère qui peut respirer de façon automatique ou controlée. La plupart des mammifères ont une respiration automatique mais, par exemple, les baleines doivent respirer volontairement sous peine de mourir noyées. Donc lorsqu'elles dorment, les baleines gardent une moitié de cerveau éveillée pour contrôler la respiration. 

 

Le Pranayama, la quatrième branche des 8 branches du yoga de Patanjali, est l'art de contrôler le prana, l'énergie vitale qui nous anime. Et pour cela, on utilise la respiration.

 

Pratiques

 

Pranayama

** Voici un exemple simple de pranayama, il y en a de nombreuses autres. 

 

Assis.e confortablement, observe ta respiration. Commence à compter dans ta tête (à peu près un compte par seconde), et compte 4 moments par inspiration et 4 moments par expiration. Continue pendant au moins 5 minutes.

On peut bien entendu étirer les respirations plus que 4 secondes si la respiration est plus lente, sans contrainte.

 

 

Pratique pour soi

Commence avec les mains en Anjali mudra, les paumes ensemble devant le coeur. En gardant en contact les petits doigts, pouces et les bords des paumes, laisse tes mains s'ouvrir comme une fleur.

C'est le mudra du lotus, qui ressemble à une fleur et aussi à une coupelle.

Répète en chuchotant, à autre voix ou à l'intérieur:

Je suis prêt.e à accueillir toutes les belles choses qui vont venir vers moi.

 

 

 

 

 

Quelques pratiques pour Anahata: 

  • Traite-toi comme tu traiterais un.e amoureux.se

  • Offre-toi et offre aux autres des compliments

  • Offre de l'amour et accepte d'en recevoir

  • Ecoute les battements de ton coeur

  • Respire profondément en observant les mouvements de la cage thoracique

Quelques interrogations liées à Anahata:

  • Est ce que je me traite aussi bien que je traite les autres?

  • Puis laisser derrière moi de vieilles rancunes?

  • Est ce que je me sens proche des autres êtres?

 

Pratique

 

 

Autres Chakras

 

- Chakras

- Muladhara

- Svadhistana

- Manipura

- Anahata

- Visshudha

- Ajna

- Sahasrara

 

Anahata is the fourth chakra, right in the middle of the chakra system and right in the center of the body.

 

From the strong foundations of our lower chakras. from our solidity, our deepest desires, our will and inner power, we are ready to grow and evolve toward something bigger and deeper.

With the lower chakras, we make sure our needs are fulfilled, and now, from a place of peace and serenity, we can radiate empathy, love and inner harmony.

 

The heart is a center region of the body, but is is also the center in the language. It is the center of love, the core of unity.

Anahata doesn't only symbolize love directed toward a single person, but love as a state of being.

 

Love is a cornerstone of our lives, it is a unifying force that allows change and freedom.

 

 

 

 

 

The symbol for Anahata chakra is a green lotus with 12 petals. On the yantra, we can also see the star of David in it's center. Indeed, this six-pointed star is made from two triangles, one pointing downwards, and one pointing upwards, representing the six other chakras and the two currents going through the chakras (cf Svadhistana Chakra and Sri Yantra). It also represents the union of opposing energies in the heart chakra.

The woven triangles of the heart indicate the heart's capacity to synthesize all bioenergetic currents in the body. Tias Little

 

It's element is Air, an element that can expand freely and represents freedom as well as openness and lightness. This freedom and space is the kind of love we want to achieve: a love that is not only directed toward a single object, but an inclusive and general state of love that embraces the entire universe.

It is the love that enables us to see that we are all connected. 

 

Anatomically, we also include the arms, hands and fingers when we think about Anahata chakra. Indeed, in traditional Chinese medicine, the heart meridians go through the hands, arms and chest cavity.

 

Turning toward the world

 

With the lower chakras, we learned how listen to our instincts and emotions and how to act according to them. Now we stop gazing at our own navel and turn toward the world.

 

Fear of rejection

 

Love is unlimited and infinite, we give it and we receive it freely, it never runs out.

First we need to offer it. And for that, we want to get away from our fear of rejection and abandonment. Fear of rejection is one of the deepest human fear and just knowing it can help accepting and partly releasing it.

 

Sometimes it can feel easier to live without love than to risk it. But we miss so much by closing ourselves. There is courage in walking around with an open heart and it is the kind of courage that pays off and leads to a life full of experiences and feelings, without restrictions.

 

Relationships

 

In our relationships, we want balance. If we feel like we are not receiving enough love, maybe we are not surrounded by the appropriate people.

Also, it is important to achieve peacefulness and openness in relationships, and let them change and evolve organically. Sometime, we need to be able to make peace in endings, to observe relationships emerge, grow and die without clinging to them.

 

Love is the natural relationship between healthy living things. Anodea Judith

 

Self love

 

Self love is our first opportunity to practice unconditional love. I love the idea of gathering all our parts, of looking for the small hidden pieces of ourselves that we buried a long time ago, the small things we are ashamed of. Then we take a good look at them, with open eyes and we learn to embrace them too. All our parts are lovable, there is no part of us that would make us better if it disappeared.

 

Then, as much as possible, we want to spread this love and make it universal. Oh, I know, this is soooo easy to write, right? Indeed. But here are a few practices to help:

 

Practice

 

When you meet someone that you don't especially like, try two little exercises:

  • Look for common grounds with the person. What do you have in common?

  • Even better, identify the things that annoy you, and find a similar tendency you have.

 

The chest

 

Anatomically, we moved from the belly to the chest, through the diaphragm.

 

The diaphragm is a big muscle shaped like a medusa (or a parachute) and that enables us to breath.

When it contracts, the lungs and hearth move down, the volume of the thoracic cavity increases, lowering the pressure in the lungs until the pressure in the lungs is lower than the atmospheric pressure. At that point, air enters our lungs, and we take an inhalation.

 

 

The lungs and the heart are just on top of the diaphragm, and its movements make them move.

I love the idea that breathing deeply makes our heart move.

 

Breath and pranayama

 

When we practice our mind always follows our breathing. When we inhale, the air comes into the inner world. When we exhale the air goes out to the outer world. The inner world is limitless, the outer world is also limitless. We say "inner world" or "outer world" but actually there is just one whole world.

Shunryu Suzuki, Zen Mind, Beginner's Mind

 

Breathing is the link between body and mind. It is key to our yoga practice and to our lives. It is the reflection of our inner state and a tool to modify it.

 

Humans are the only mammals that have the ability to have both automatic or voluntary breathing. Most mammals breath automatically, but whales have to breath voluntarily, or they would drown. So when they sleep, half of their brain stays awake to control their breath.

 

Pranayama, the fourth limb of Patanjali's eight limbs of yoga, is the art of moving Prana, our life force. To perform that, we use the breath.

 

Practices

 

Pranayama

Seated in  a comfortable position, watch your breath. Start counting slowly (more or less 1 count per second), and make each inhalation 4 counts and each exhalation 4 counts. Or more than 4 counts . Simply.

** This is just a simple pranayama practice, you can obviously practice any pranayama :)

 

Self love practice

Bring your hands in anjali mudra (palms together) in front of your heart. Keeping your little fingers, your thumbs and the outer edges of your palms together, let your hands open like a blooming flower.

This is Lotus Mudra. It looks like a flower, and also like cup.

Repeat in your head or aloud: I am ready to accept and welcome every beautiful thing that will come my way.

 

 

 

 

 

 

Some nurturing actions for Anahata: 

  • Treat yourself like a lover

  • Offer compliments and kindness

  • Give love and be ready to receive it

  • Listen to your heartbeat.

  • Take deep breath that make your chest expand fully

 

Some interrogations for Anahata:

  • Do you treat yourself as well as you treat others?

  • Can I let go of old resentments?

  • How close do I feel to other human beings?

 

Other Chakras

 

- Chakras

- Muladhara

- Svadhistana

- Manipura

- Anahata

- Visshudha

- Ajna

- Sahasrara

 

 

Reference: Wheels of life, Anodea Judith, Shiva Rea, Yoga of the subtle body, Tias Little

 

 

 

Please reload